VAE : de l'expérience au diplôme

A
 

Le savez-vous ? La VAE – la Validation des Acquis de l’Expérience – est un moyen d’obtenir un « vrai » diplôme d’État sans repasser par la case formation. Seule votre expérience est nécessaire et un minimum de motivation. Cette opportunité s’adresse à tous, à condition de justifier d’au moins trois ans d’expérience, durant lesquels les activités professionnelles sont évidemment en lien avec le diplôme souhaité… Bien des acteurs du mouvement sportif peuvent être concernés par ce système.

La VAE, pour qui ?

La VAE, pour quels diplômes ?

La VAE, comment ça marche ?

Les 4 grandes étapes de la VAE

Qui composent le jury ?

En quoi consiste le dossier de validation ?

VAE banner

La VAE, pour qui ?

La VAE s’adresse à toute personne, quels que soient son âge, son niveau ou son statut : salarié du privé ou du public, demandeur d’emploi, bénévole, travailleur indépendant…

Dans le secteur du sport, les candidats intéressés doivent simplement justifier d’au moins trois ans (et de 2 400 h) d’expérience dans des domaines en lien avec le diplôme recherché.

L’activité peut être salariée, non-salariée ou bénévole, avoir été effectuée de façon continu ou discontinu.
Il n’y a ni de limite d’âge, ni de condition de niveau ou de statut (salariés, demandeurs d’emploi, bénévoles, artisans, patentés…).

Attention : les périodes de stage, de formation et l’apprentissage n’entrent pas en compte dans le calcul des trois années.

La VAE, pour quels diplômes ?

Escalade encadrantDu niveau CAP à ingénieur, les diplômes délivrés en VAE sont les mêmes et ont la même valeur que ceux délivrés par la formation. Leur acquisition permet une reconnaissance et une évolution professionnelle.

Dans les champs de la jeunesse et des sports qui nous intéressent ici, les diplômes concernés sont les suivants :

✔ Le brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien (BAPAAT)

✔ Le brevet d’État d’éducateur sportif des 1er, 2e et 3e degrés (BEES)

✔ Le brevet d’État d’alpinisme

✔ Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS).

 La VAE, comment ça marche ?

Si elle n’est pas une formation, la VAE n’est pas non plus une reconversion automatique de l’expérience en diplôme. Il vous faut constituer un dossier, dans lequel vous décrivez vos différentes expériences, complété de justificatifs. C’est à partir de ce dossier qu’un jury évaluera vos compétences à l’occasion d’un entretien.

Tout au long de votre démarche, vous pourrez être conseillé et accompagné.

Les 4 grandes étapes de la VAE

Golf1. La 1ère étape consiste d’abord à vous renseigner. Ce sera l’occasion, lors d’un entretien, de vous orienter vers le bon diplôme en fonction de vos objectifs et de vos expériences.

Dans le domaine sportif, c’est à la Direction de la Jeunesse et des Sports de Nouvelle-Calédonie, auprès d’Isabelle Spitz (25 07 36 ou 25 07 39), que s’effectue cette première démarche.

2. Une fois la démarche VAE bien comprise et le diplôme recherché bien défini, la 2e étape consiste à effectuer votre demande VAE auprès du certificateur. Il s’agit d’un premier dossier, appelé dossier de recevabilité, dans lequel vous justifiez de votre expérience en rapport avec le diplôme choisi. L’examen des dossiers est organisé à dates fixes dans l’année.

3. Si votre dossier est accepté, vous entamez alors l’étape suivante qui consiste en la réalisation d’un second dossier, beaucoup plus complet, dans lequel vous devez décrire chacune de vos expériences.

Pour vous aider dans un premier temps, les accompagnateurs ont prévu un accompagnement. Cette aide méthodologique est évidemment facultative et compte une vingtaine d’heures d’entretien, pour l’instant encore gratuite. Elle se déroule au Crib (27 37 15), auprès d’Audrey Cado et d’Abédias Trindade de Abreu, accompagnateurs VAE.

experience4. La dernière étape est l’entretien avec le jury. Il a lieu une fois votre dossier de validation constitué, envoyé au certificateur et examiné par lui. L’entretien avec le jury permet de compléter certains aspects de votre dossier. Cela permet également de s’assurer que vous êtes bien l’auteur du dossier…

Le jury délibère et décide de l’attribution ou non de la certification.

 
En VAE, la validation peut être :
- totale : vous obtenez le diplôme ;
- partielle : vous obtenez certains modules du diplôme. Dans ce cas, le jury préconise des pistes de solutions pour acquérir les modules manquants : formation ou expérience supplémentaires. Vous avez jusqu’à quatre ans pour repasser votre entretien.

Qui composent le jury ?

La demande de VAE et sa validation est soumise au jury « constitué et présidé conformément aux dispositions régissant le diplôme, le titre ou le certificat de qualification postulé et à la réglementation en vigueur » (article 3 de la délibération du Congrès n° 4/CP du 6 avril 2010). Autrement dit, il s’agit du même jury que celui du diplôme obtenu par la formation « classique ».

En quoi consiste le dossier de validation ?

cricket encadrantUne fois votre recevabilité validée, vous devez constituer le dossier de validation.

Il consiste en la description de six activités bien définies :

  • deux activités qui ont concerné du public (par exemple l’encadrement de jeunes, etc.) ;
  • deux activités sportives distinctes (par exemple, les différentes disciplines dans un sport, comme la brasse et le papillon dans la natation…) ;
  • deux activités de gestion de structure (par exemple, l’organisation de compétitions, le travail en tant que membre du bureau d’un club…).

Les accompagnateurs du Crib vous accompagnent dans les premières heures de la constitution de votre dossier. Avec eux, dans une totale discrétion, vous vous remémorez votre parcours et dégagez deux ou trois activités que vous intégrerez dans votre dossier. Si vous le souhaitez, sans corriger les fautes de syntaxe, de grammaire et autres tournures de phrases, les accompagnateurs vous guideront dans vos premiers écrits.