Groupement d’employeurs : les réponses à vos questions

9/12/19
A
 

Les GE répondent aux besoins des ligues et clubs sportifs. Leur principe est de mutualiser des compétences et des ressources entre plusieurs employeurs (associations, clubs, collectivités…) tout en pérennisant les emplois. Deux structures existent déjà en Calédonie.

groupe-2

Le GE est basé sur la mutualisation des moyens et des compétences. L’idée ? Permettre aux adhérents employeurs (associations, entreprises, clubs, collectivités…), qui ne disposent pas forcément des finances nécessaires pour recruter du personnel qualifié de façon permanente, de se regrouper et de mutualiser leurs besoins en temps partiel pour en faire des emplois… à temps plein.
Le principe ? Liés au GE par un CDI, les salariés recrutés (des animateurs et des éducateurs sportifs) effectuent des périodes de travail successives auprès de chaque adhérent du groupement.

Voici les réponses aux questions les plus souvent posées.

Nous avons perdu des bénévoles. Le nombre de licenciés a également diminué. Comment pouvons-nous relancer notre activité dans l’association ?
L’engagement bénévole devient aujourd’hui un véritable enjeu, car on observe un essoufflement des personnes engagées. Le manque de disponibilité des dirigeants ou des bénévoles, ou encore la hausse des tâches administratives actuelles obligent les bénévoles à repenser leur projet associatif pour rester dynamique et pérenniser leur projet associatif.
Une autre contrainte apparaît : celle de la compétence. Les associations recherchent de plus en plus des personnes multi compétentes (recherche de subventions, droit, management de bénévoles, compétence spécifique à l’association, stratégie etc.) pour faire face aux nouvelles contraintes de gestion.
Faire appel à un professionnel sportif permettrait l’apport de compétences complémentaires aux bénévoles déjà investis, et apportera de la structuration dans vos projets, une permanence sur les encadrements sportifs et une recrudescence des créneaux de pratique, ce qui favoriserait la fidélisation et l’augmentation de vos licenciés.

Dans notre club, les bénévoles encadrent sans diplôme. Comment ça fonctionne si on fait appel à un éducateur salarié du Groupement d’employeurs sport et loisirs Sud (GESLS) ?
Tous les éducateurs sportifs recrutés par le GESLS sont des éducateurs qualifiés et diplômés, assurés par le GESLS, qui disposent d’un diplôme reconnu par la Direction Jeunesse et Sports de Nouvelle-Calédonie, permettant d’exercer contre rémunération. Le professionnel du GESLS disposera de capacités pédagogiques permettant de s'adapter à des publics diversifiés. Qu'il soit débutant ou confirmé, l'animateur sportif, de par ses qualités professionnelles, accompagne de façon régulière les pratiquants dans leur progression.
L'animateur sportif doit aussi s'assurer que le matériel dont il dispose est de qualité et respecte les contraintes en matière de sécurité. Il peut être parfois amené à suivre des tâches de gestion et d'organisation.

Pourquoi embaucher un professionnel et le rémunérer alors qu’un bénévole présent depuis 10 ans fait exactement les mêmes tâches gratuitement ?
Le bénévolat constitue un engagement libre et sans contrepartie financière, de quelque nature que ce soit, par lequel l’individu participe à l’animation et au fonctionnement d’une association sans but lucratif en dehors de tout lien de subordination. Le bénévole ne reçoit pas d’ordre, sa participation est volontaire et il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure, ni dédommagement.
L’encadrant salarié, lui, peut être recruté au sein du GESLS et être mis à disposition dans votre association, pour y assurer son fonctionnement et mener à bien le projet sportif associatif. Recruté sur la base de compétences qualifiées par la possession du diplôme/brevet adéquat, le salarié encadrant sportif est avant tout reconnu et distingué dans le club par ses qualifications et son professionnalisme.

De combien d’enfants un encadrant professionnel sportif peut-il s’occuper ?
Et quels sont les diplômes adéquats ? Le nombre de personnes à encadrer peut varier selon les diplômes et prérogatives de l’encadrant (BPJEPS, DEJEPS, etc.). L’éducateur sportif salarié s’adaptera à la situation selon le type de public qu’il a, l’environnement, le niveau de pratique des participants…

Est-il possible pour une association sportive d’obtenir une aide financière des collectivités, ou des institutions pour financer une mise à disposition du GESLS ?
Il est possible de répondre à des appels à projets ou bien de demander à pouvoir bénéficier de subventions pour développer la pratique sportive ou l’emploi sportif au sein de votre association. Lors des évènements sportifs que vous souhaitez organiser, vous pouvez inclure l’encadrement d’un éducateur sportif professionnel à l’année sur un temps partiel, ce qui vous permettra de consolider une partie du financement de la mise à disposition.
Augmenter le nombre de licenciés dans l’association peut être un argument déterminant dans vos demandes d’aides financières ou dans votre budget prévisionnel associatif.

Pour en savoir plus : Qu’est-ce qu’un groupement d’employeurs ?

Sur le GE en province Sud : Groupement d’employeurs : c’est parti !

Sur le Groupement d'employeurs Nord sport et loisirs : Le CPOS Nord lance son groupement d’employeurs