Deux Cagous arbitres de haut-niveau

4/12/20
A
 

Lethezer et Mazard, deux Cagous arbitres de haut-niveau Deux arbitres calédoniens ont l'honneur de faire partie de la liste des arbitres et juges sportifs de haut niveau, éditée par le ministère des sports pour la saison 2020-2021 : Jean-Paul Lethezer en boxe amateur et Philippe Mazard en voile.

 

C'est une liste longue de 627 noms, et parmi eux, deux Calédoniens. « C'est un honneur, commente humblement Jean-Paul Lethezer, premier Calédonien à atteindre ce niveau en boxe. Le chemin a été long puisque dans cette discipline, il faut d'abord atteindre un niveau national, avant de prétendre à être arbitre AIBA (Association international de boxe amateur, NDLR). »

Un passage de grade dont il se souviendra longtemps puisqu'il s'était fait « contre la montre », s'amuse le licencié du club du Mont-Dore, âgé de 49 ans. « On devait avoir un arbitre pour les Jeux du Pacifique en 2019, mais il fallait au moins avoir une étoile AIBA, donc je suis allé à l'Île Maurice pour un stage. Ça s'est joué à quelques jours près ! »

Aujourd'hui, il espère continuer à passer des étoiles. Avec trois, il peut rêver à une place aux Jeux Olympiques, mais le plus important pour lui, c'est « d'ouvrir un chemin pour les arbitres calédoniens qu'(il) forme actuellement. »

Mazard, la force de l'habitude

Philippe Mazard, lui, n'en est pas à sa première fois, puisqu'il s'agit de sa quatrième apparition sur la liste ministérielle. « J'y suis à chaque fois que je peux aller officier à un championnat du monde, pose ce professeur de maths de 63 ans. C'est une obligation en voile pour être proposé au ministère par la fédération française. »

Moins d'émotions donc mais un véritable intérêt, pour celui qui est devenu officiel en 2009, alors qu'il était président de la ligue calédonienne. « Le grand avantage c'est que si, contrairement aux sportifs, il n'y a pas de bénéfices financiers à être sur la liste, cela nous donne la légitimité nécessaire quand on demande des congés pour partir sur une compétition. »

La dernière pour lui, c'était les Mondiaux de 49ers et de Nacra à Melbourne, en février dernier.