Les Jeux de 2011 en Nouvelle-Calédonie

A
 

En 2011, la Nouvelle-Calédonie a accueilli pour la troisième fois depuis leur création, les Jeux du Pacifique. Six ans auparavant, le Conseil des Jeux confie leur préparation au Comité territorial olympique et sportif de Nouvelle-Calédonie (CTOS). Afin de concentrer son action sur la préparation des sportifs calédoniens, ce dernier décide de déléguer l’organisation de cet événement à l’association NC2011.

Une nouvelle charte

Un incroyable succès populaire et sportif 

Jeux du Pacifique 2011

Une nouvelle charte

Une nouveauté et une exception marqueront ces XIVes Jeux du Pacifique. La Nouvelle-Calédonie a l’honneur d’inaugurer la nouvelle charte des Jeux, votée par le Conseil des Jeux quelques années plus tôt. Inspiré de celui des Jeux Olympiques, le nouveau règlement est plus exigeant tant sur le plan sportif que sur celui de l’organisation. L’obligation d’un village unique pour tous les athlètes fait notamment partie des innovations.
De par son statut particulier et son histoire propre, la Nouvelle-Calédonie bénéficie en outre d’une autorisation exceptionnelle du Conseil des Jeux. Il lui est permis d’organiser les compétitions non pas sur une seule commune, comme le stipule la règle, mais sur l’ensemble des trois provinces. Ainsi, les 27 disciplines sportives au programme de ces Jeux sont organisées sur 37 sites répartis sur 10 communes du Sud, du Nord et des Îles. Des Jeux qui rassemblent 22 pays et 3 863 athlètes et officiels.

Un incroyable succès populaire et sportif

Jeux du Pacifique Ouverture Peut-être est-ce la raison de l’incroyable succès populaire de cette édition. En tout cas, cette décentralisation des compétitions y contribue certainement. Partout il y a foule et un engouement jamais ressenti jusqu’à présent pour un événement sportif. Un engouement confirmé par l’engagement de 4 700 volontaires et la présence de plus de 200 000 spectateurs sur les sites de compétition. Côté sportif, les XIVes Jeux du Pacifique seront marqués par un record. Celui des Cagous (sportifs membres de l’équipe de Nouvelle-Calédonie) et leurs 121 médailles d’or remportées : du jamais-vu pour une seule délégation ! Un succès que les Cagous doivent à leur préparation et leurs efforts, mais aussi à leurs supporters, venus en masse soutenir les Calédoniens. Des Calédoniens qui tenteront de faire aussi bien en 2015 en Papouasie Nouvelle-Guinée, lieu des prochains Jeux du Pacifique.