Accueillir des jeunes en service civique

A
 

logo service civiqueLe service civique offre la possibilité aux jeunes de s’engager pour une cause d’intérêt général. Ce dispositif de l’État offre de nombreux avantages à ces derniers, qui acquièrent une expérience tout en étant indemnisés de leur engagement volontaire. Mais le service civique profite aussi aux structures d’accueil qui peuvent, par ce biais, mettre en place de nouvelles actions.

Les associations sportives de Nouvelle-Calédonie – clubs, comités et ligues – peuvent tout à fait devenir ces structures d’accueil.

Clubs, ligues ou comités affiliés : cliquez ici pour accéder aux démarches


Le service civique, qu’est-ce que c’est ?

Le service civique a pour vocation de permettre aux jeunes qui le souhaitent de servir les valeurs de la République et de s’engager en faveur d’un projet collectif. Concrètement, il s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans pour une durée en général de 6 mois, à raison de 24 heures de travail par semaine. Les candidats peuvent être étudiants, sans qualification, salariés (sauf dans la structure d’accueil)…

Les organismes sans but lucratif, telles que les associations sportives, peuvent quant à eux devenir des structures d’accueil.

Quels types de missions ?

Dans l’esprit, les volontaires doivent être mobilisés sur des missions utiles à la société, permettant de répondre aux besoins de la population et des territoires. Dans le même temps, le service civique doit constituer pour les volontaires une étape d’apprentissage de la citoyenneté et de développement personnel…

Il faut bien comprendre que les volontaires peuvent intervenir en complément de l’action des salariés, agents, stagiaires ou bénévoles de l'organisme au sein duquel ils effectuent leur mission, MAIS sans s’y substituer.

Ainsi, les missions de service civique doivent permettre d’expérimenter ou de développer de nouveaux projets au service de la population, d’accroître l’impact d’actions existantes en touchant davantage de bénéficiaires, ou de renforcer la qualité du service déjà rendu par les salariés, agents, stagiaires ou bénévoles à la population.

Attention : le volontaire ne peut être indispensable au fonctionnement courant de l’organisme. Il ne peut donc pas être confié à des volontaires des missions d’administration générale, de direction ou de coordination technique, qui sont normalement exercées par des permanents, salariés ou bénévoles. Encore une fois, les volontaires ne peuvent se substituer à ces derniers.

Service civique asso sportivesQuelques exemples de missions…

Les offres de missions sont en lignes sur www.service-civique.gouv.fr/missions et permettent de se donner une idée du type de tâches que l’on peut demander :

  •  ŸŸAccompagner l'encadrement et le développement d'une association sportive.
  •  Être l’ambassadeur de l’engagement bénévole et des métiers du sport.
  •  Accompagner le développement du programme Basket Santé.
  •  Promouvoir et développer les activités physiques et sportives autour de l’athlétisme.
  •  Développer la communication du club.
  •  Promouvoir la citoyenneté par le basketball…

 

Quelles sont les obligations d’une structure d’accueil ?

Une mission de service civique suppose une formation particulière pour le volontaire qui s’apprête à l’effectuer, un accompagnement durant la réalisation de celle-ci ainsi qu’une reconnaissance de son parcours de volontaire.

Le jeune volontaire est tenu de suivre une formation civique et citoyenne ainsi que le PSC1, partie intégrante de son service civique. Ces formations seront dispensées au CISE, sous la houlette du CTOS.

Pendant la mission, en revanche, un tuteur au sein de l’organisme sera désigné pour suivre le volontaire. Ce tuteur est chargé d’assurer la préparation du volontaire aux missions qui lui sont confiées et de l’accompagner dans la réalisation de ses missions.

Service civique sport - copieComment devenir une structure d’accueil ?

Les associations de type Loi 1901, c’est-à-dire des organismes à but non lucratif, comme les clubs, les comités et les ligues sportives de Nouvelle-Calédonie, peuvent être des structures d’accueil. Il leur faut un agrément par la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Nouvelle-Calédonie.

Les organismes affiliés au CTOS bénéficient de l’agrément de ce dernier. La validation de leur demande de volontaires dépendra de la qualité de leurs dossiers (type de mission, capacité à tuteurer…). Pour les démarches, cliquez ici

Comment choisir ses volontaires ?

Deux possibilités : soit l’association a d'ores et déjà un candidat et le propose au CTOS, soit elle met en ligne son offre de mission sur le site dédié (www. service-civique.gouv.fr) et choisit parmi les dossiers de candidature des volontaires intéressés. Pour la petite histoire, ce site comptabilise actuellement plus de 8 000 inscrits et près de 2 000 annonces…

Montant de l’indemnisation pour le volontaire

gabarit puce triangle 2 55 490 F par mois : financement par l’État

gabarit puce triangle 2 12 620 F* par mois : versé par la structure d'accueil pour les frais de logement, d'alimentation.

gabarit puce triangle 2 Au total : de 68 110 F par mois.

* Les organismes d’accueil doivent servir aux volontaires une prestation nécessaire à leur subsistance, leur équipement, leur hébergement ou leur transport. Elle peut être servie en nature, par virement bancaire ou en numéraire.

Pour devenir une structure d'accueil : les démarches

Télécharger rge

1. Télécharger la fiche mission

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. la fiche mission au CTOS à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

-->