Jeux Interprovinciaux 2016

A
 

Du 8 au 11 août dernier, Lifou a accueilli les Jeux interprovinciaux 2016 : plus de 300 athlètes des 3 provinces, de Wallis-et-Futuna et du Vanuatu, tous âgés de moins de 17 ans, se sont affrontés dans 9 disciplines. Une semaine sportive très réussie, dans tous les domaines.

Défilé PIL

C’est un bilan très positif qui est ressorti de ces 5es Jeux Interprovinciaux (JIP), qui se sont déroulés en août dernier à Lifou. « L’accueil a été formidable, comme toujours sur les îles, précise Michel Quintin, directeur du CTOS. Les jeunes étaient ravis. Ils étaient logés en famille pour la plupart, seuls les membres de l’athlétisme et du handisport étaient installés au collège. Et pour la première fois, tous étaient réunis par discipline et non plus par province, ce qui a permis de très bons contacts. »

Rappelons que les athlètes concourent sous les couleurs de leurs provinces respectives, ils doivent être licenciés ou nés dans la province qu’ils représentent. Cette année, une bonne surprise attendait les organisateurs : « Nous avons noté que le niveau était de plus en plus relevé et, dans l’ensemble, assez équilibré entre les provinces, poursuit le directeur. Pendant la semaine de compétition, nous avons assisté à de très belles performances et des confrontations serrées… »

L’antichambre des mini-Jeux et des Jeux du Pacifique

Foot JIP 2016 Football PN - copieUne bonne chose quand on sait que les JIP, destinés aux jeunes de moins de 17 ans, constituent l’antichambre des mini-Jeux et des Jeux du Pacifique. « C’est un des moyens pour les ligues de détecter et de recruter pour leur sélection d’éventuels champions. »

De fait, les disciplines inscrites à ces JIP devaient répondre à deux critères : d’abord qu’elles soient pratiquées dans les trois provinces ; ensuite qu’elles soient présentes aux Mini-Jeux du Vanuatu, l’année prochaine, et aux prochains Jeux du Pacifique, à Tonga, en 2019.

Ainsi, deux sports collectifs et six sports individuels avaient été retenus, auxquels s’est rajouté le cricket, à titre dérogatoire et de démonstration.

IMG 4092 - copieÀ souligner la belle implication de la province des Îles Loyauté et de la commune de Lifou dans l’organisation de l’événement, ainsi que celle des ligues au niveau des rencontres sportives. En outre, dans beaucoup de disciplines, l’arbitrage était orchestré par de jeunes officiels, encadrés par l’UNSS.

Les objectifs de la compétition ont donc été pleinement atteints : notamment ceux d’encourager et de favoriser la pratique sportive ainsi que la réalisation de performances de bon niveau sur l’ensemble des trois provinces.

De quoi préparer plus sereinement la prochaine édition, pour dans deux ans, cette fois en province Sud.

Les JIP 2016 en chiffres

PHOTO cpfil JIP jeunes arbitres 2016 - copieü  9 disciplines : 300 athlètes âgés de moins de 17 ans.

ü  60 encadrants sportifs.

ü  20 jeunes arbitres qualifiés et encadrés par des arbitres adultes.

ü  5 sites d’hébergement.

ü  5 sites de compétition.

ü  2 délégations océaniennes : le Vanuatu (11 athlètes en tennis et voile) et Wallis-et-Futuna (7 athlètes en volley-ball).

Une 5e édition attendue…

JIP2016 PN WF - copie
Défilé Vanuatu - copie
IMG 4074
médailles IMG 4094 - copie
Il aura fallu attendre quatre années pour assister de nouveau aux Jeux interprovinciaux. Créée voici dix ans à l’initiative du CTOS, des trois provinces et des ligues et comités affiliés au CTOS, la compétition multisports s’organise normalement dans une province différente tous les deux ans. Après Koumac en 2006, Lifou en 2008, Bourail en 2010 et Poindimié en 2012, c’était au tour de la province des Îles d’accueillir à nouveau cette manifestation. Par manque de structure organisatrice et de financement, les JIP n’ont pas eu lieu en 2014. Mais Lifou a répondu présent en 2016. Avec le succès qu’on lui connaît…

Wallis-et-Futuna et le Vanuatu

Depuis 2008, cet événement revêt un caractère régional avec la participation d’équipes issues de pays insulaires océaniens. Ce fut le cas cette année avec une délégation de Wallis-et-Futuna, en volley-ball, et une délégation du Vanuatu, en voile et en tennis.

La liste des disciplines

La liste des sports retenus compte 9 disciplines.

Par ordre alphabétique :

ü athlétisme,

ü athlétisme handisport,

ü cricket,

ü football,

ü tennis,

ü tennis de table handisport,

ü va’a,

ü voile,

ü volley.

-->