Les coaches se préparent pour Samoa

26/04/19
A
  Imprimer

Les coaches se préparent pour Samoa

Dans le cadre du partenariat avec l’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), deux formateurs étaient en Nouvelle-Calédonie en ce mois d’avril. À quelques semaines des Jeux du Pacifique, ils étaient présents pour les entraîneurs des sélections.

 Ateliers

Le chemin se poursuit pour le sport calédonien, dans la continuité des actions autour du plan de performance du CTOS. Après une session de formation davantage théorique l’an dernier, Anaëlle Malherbe et Thierry Dumaine étaient de retour pour deux nouvelles semaines auprès des techniciens calédoniens.

Les deux membres de l’unité d’aide à la performance de haut niveau étaient accompagnés dans leur tâche par deux locaux : Bénédicte Meunier, diététicienne-nutritionniste, et Benjamin Tillier, kinésithérapeute. « Sur l'ensemble du séjour(du 1er au 14 avril, NDLR), nous avons rencontré les entraîneurs de 15 disciplines différentes lors de 39 rendez-vous spécifiques, détaille Yan Bouverne, responsable de la formation au sein du CTOS. Dans les formations collectives, nous avons regroupé 30 personnes issues de 15 disciplines. »

Briefing-collectif

 

Objectifs, motivations et mental

Le travail était bien différent de celui de l’an dernier puisque c’est surtout sur le terrain que les échanges ont pu avoir lieu lors des entretiens spécifiques. « Pour chaque discipline, le cadre était le même. On avait un entretien qui débouchait sur un travail à faire en situation, puis un déplacement à l'entraînement. La séquence se terminait avec un débriefing. »

L’occasion d’entrer encore un peu plus dans le fond des sujets de préoccupation des équipes et de leurs encadrants. « Les thèmes abordés changent en fonction des disciplines, mais on a beaucoup parlé de fixation d’objectifs, des ressorts de motivation et de l’aspect mental dans le rôle d’un entraîneur. »

Le but de l’opération est bien sûr d’avoir un encadrement le plus performant possible lors des Jeux, en juillet prochain à Apia. Mais le travail ne s’arrêtera pas là puisque, dès septembre, une nouvelle session est déjà prévue. « Ce sera le moment d’un bon débriefing », prévient Yan Bouverne.

Briefing-indiv