Le harcèlement dans le sport

19/10/18
A
 

Le harcèlement sexuel ou moral dans le sport

harcelement-sexuel

Lors de la Conférence nationale médicale interfédérale du CNOSF, organisée au Havre le 19 septembre dernier, le harcèlement dans le milieu sportif a été abordé. Qu’il soit sexuel ou moral, le sujet est plus que jamais d’actualité et doit désormais être une priorité pour tout le mouvement sportif, des clubs aux ligues.

La promiscuité et la confiance accordée aux éducateurs, entraîneurs, professionnels de santé peut être un élément favorisant ces dérives. Les instances sportives (clubs, associations, ligues, etc.) ne réagissent souvent pas judicieusement. Pour ne pas se pénaliser, elles ne dénoncent pas certaines pratiques et préfèrent souvent limoger les indélicats sans les sanctionner, permettant à ces derniers, le plus souvent bénévoles, de s’engager avec d’autres associations ou clubs, qui sont dans l’ignorance des antécédents…

Ces derniers temps, un certain nombre de révélations ont eu lieu à la suite des scandales des milieux du spectacle et de la vague « #balance-ton-porc » et « #me.too ». Le milieu du sport, dans tous les pays, est touché. La Nouvelle-Calédonie n’est malheureusement pas épargnée…

En Métropole, l’ancien rugbyman Sébastien Boueilh s’est révolté courageusement contre ce qu’il avait subi dans sa jeunesse. Il a créé l’association « Colosse aux pieds d’argile », pour s’opposer à ces problèmes et éviter les situations embarrassantes ou sujettes à caution. Son engagement et ses propositions sont déjà un premier pas vers le changement…

harcelement-sexuelPour plus de renseignements :

Association Colosse aux pieds d’argile
345, rue René Loustalot 40990 Saint Paul lès Dax
Tel : +33 7 50 85 47 10
Mail :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : http://www.colosseauxpiedsdargile.org/

 

Ce qu’il faut faire

Un certain nombre de précautions doivent être prises, qui serviront également à rejeter de fausses allégations possibles :

  • Instaurer la poignée de main, ou un tchek comme salut avec les enfants, et donc supprimer la bise… 
  • Ne jamais prendre la douche avec un enfant. 
  • Laisser l’enfant se doucher chez lui s’il ne sait pas se laver tout seul. 
  • Laisser les portes des vestiaires closes. 
  • Limiter l’accès aux vestiaires aux éducateurs et aux parents sollicités. 
  • Tout parent entrant dans le vestiaire ne s’occupera que de son enfant. 
  • Ne jamais se trouver seul avec un enfant dans un endroit clos. 
  • Ne pas prendre de photos avec un enfant (selfie) hors des photos officielles. 
  • Lors des déplacements ou covoiturages, les jeunes licenciés seront à l’arrière du véhicule. 
  • Instaurer un cadre strict pour les déplacements afin de responsabiliser les parents. 
  • Toujours mettre les parents en copie lors d’un contact par mail ou SMS, pour éviter toute ambiguïté.

Tristes performances…

Chaque jour en France, toutes catégories confondues (sport, spectacles, etc.), on compte :

40 agressions sexuelles 9 fois sur 10, les abus sexuels ne sont pas signalés aux autorités
5 à 10 % des pédophiles sont des femmes
10 à 15 % repassent à l’acte après avoir purgé leur peine
30 % des pédophiles ont été des victimes dans leur enfance
1 femme sur 4 et 1 homme sur 6 sont victimes d’agressions sexuelles
14 786 viols et agressions sexuelles sur mineurs en 2012
15 % des moins de 15 ans ont déjà reçu des sollicitations sexuelles sur Internet
750 000 prédateurs sexuels sont connectés chaque jour dans le monde
7 % des viols sont dénoncés
20 % de la population aurait subi quelque chose.

harcelement-sexuel

-->