L’INSEP en mission en Nouvelle-Calédonie

3/04/17
A
 

 INSEP

Suite à la signature de la convention de collaboration, début mars, entre l'Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP), le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le CTOS, les choses se sont rapidement enchainées.

Et moins d’un mois plus tard, Victor Dechelette, directeur adjoint des relations internationales de l’INSEP, était sur le Caillou fin mars pour préfigurer les conditions de mise en œuvre d’une formation pour les entraîneurs. « Il s’agit de concrétiser très rapidement les termes de la convention avec notamment une formation qui sera élaborée et donnée conjointement par des experts de l’INSEP et du CISE (Centre International Sport et Expertise). Je suis ici car il est important que cette formation soit adaptée aux réalités de terrain et réponde aux besoins exprimés par les entraîneurs », expliquait-il.

Format, calendrier, choix des formateurs… tous les aspects de cette formation qui devrait débuter en juillet et qui s’adresse à tous les entraîneurs, quel que soit leur sport, sont étudiés avec soin.  

De la préparation physique à l’approche mentale de la performance, en passant par la nutrition, la récupération ou bien encore la relation entre l’entraîneur et l’athlète, cette formation sera très complète.

Rayonnement régional

« Ensuite, nous partons sur Fidji, à l’assemblée générale de l’association des comités olympiques d’Océanie pour présenter ce projet de formation. »

Car l’objectif est également de faire de la Nouvelle-Calédonie un pôle d’entraînement pour toute l’Océanie et de contribuer ainsi aux actions de rayonnement de la France dans le domaine des relations internationales sportives. 

-->