Dans les coulisses des 29es Oceania de parcours de chasse

3/04/17
A
 

Trois mois intensifs de préparation, un budget de 5 millions de francs, 24 bénévoles sur le pont… le Club de Tir Calédonien est fin prêt pour accueillir à Païta, du 7 au 9 avril, cette compétition internationale qui attend, chiffre record, 130 tireurs dont des pointures mondiales.

Oceania ball trap

Et prêt, il faut l’être, comme l’explique Marion Roumagne, président de la Ligue de Ball-trap et vice-président du Club de Tir Calédonien qui organise de l’évènement : « Trois pays seulement dans le Pacifique sont aptes à organiser ces Oceania : l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. Et nous devons nous aligner sur la qualité de prestations des deux autres car sans nous, plus de compétition, le règlement prévoyant qu’il faut 3 pays susceptibles d’être organisateurs ».

La pression est donc à son comble à quelques jours du début des épreuves. Huit parcours de chasse qu’il a fallu débroussailler et équiper de postes de tir ; 5 machines par parcours ; quelques déboires, comme un tracteur qui casse, des machines qu’il faut équiper de roues pour les transporter ; des tenues et des trophées à acheter ; des formalités à remplir, comme faire rentrer des armes sur le territoire puisque 70 étrangers participent à la compétition ; une vaste campagne de communication…

C’est « l’organisation cachée », comme la nomme Marion Roumagne, qui fait en grande partie le succès d’une telle opération. « Mais je suis confiant et fier du travail accompli, conclut le président. Nous savons faire et nous aurons une belle compétition.»

Renseignements :
Club de Tir Calédonien
Tél. 51 98 03 / 83 19 07
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.